assistant


assistant

assistant, ante [ asistɑ̃, ɑ̃t ] n.
• 1400; de assister
I N. m. pl. Les assistants : ceux qui assistent à qqch. ⇒ assistance, public; auditeur, spectateur, témoin. Une femme parmi les assistants. IIPersonne qui en assiste une autre pour la seconder. adjoint, 2. aide, auxiliaire. Elle est l'assistante du directeur. Voyez avec mon assistante, ma secrétaire (euphém.). Assistante de direction. (Généralt dans les noms de métier) Assistant commercial, technique, dentaire.
Assistante sociale, chargée de remplir un rôle social (aide matérielle, médicale et morale) auprès des personnes qui en ont besoin. Admin. Assistante maternelle : nourrice.
Dans l'enseignement supérieur, Enseignant chargé d'assurer les travaux pratiques et les travaux dirigés. Assistant d'économie. Elle est maître assistant(e).

assistant nom masculin Prêtre qui seconde un autre prêtre ou un prélat dans les fonctions liturgiques. Informatique Logiciel interactif qui aide l'utilisateur d'un système informatique dans l'exécution d'une tâche en le guidant à chaque étape. ● assistant (expressions) nom masculin Assistant des hôpitaux ou des laboratoires de chimie, assistant de recherche du service de santé des armées ou médecin assistant de psychologie du service de santé des armées, titres conférés aux médecins militaires qui ont été reçus aux concours organisés à cet effet. Assistant personnel, ordinateur de poche qui assure des fonctions de communication, de prise de notes, de gestion d'adresses et de rendez-vous. (On dit aussi assistant numérique personnel ou assistant électronique.) ● assistant, assistante nom Personne qui en seconde une autre dans un travail. Personne qui assiste à une réunion, à une cérémonie : L'un des assistants a pris la parole. Personne chargée de seconder les responsables de la réalisation d'un film ou d'une émission. Dans l'enseignement supérieur, enseignant chargé des travaux pratiques. Dans certains instituts religieux, conseiller (ou conseillère) du (de la) supérieur(e) général(e). ● assistant, assistante (difficultés) nom Prononciation Auxiliaire. [ɔ&ph95;&ph103;&ph93;&ph96;&ph94;ɛ&ph102;], comme dans biliaire et contrairement à cuillère. Sens Ne pas confondre ces trois mots souvent employés l'un pour l'autre. 1. Auxiliaire n. = personne qui fournit une aide accessoire ou provisoire. Remarque Les expressions auxiliaire de justice (personne qui participe à l'administration de la justice : huissier, greffier, etc.) et auxiliaire médical (professionnel de santé qui traite les malades par délégation du médecin : infirmier, kinésithérapeute, pédicure, sage-femme, etc.) correspondent à des qualifications professionnelles reconnues. 2. Assistant, e n. = personne qui en seconde une autre en permanence. 3. Adjoint, e n. et adj. = personne qui seconde une autre personne à qui elle est subordonnée. Remarque Adjoint insiste sur la position hiérarchique. ● assistant, assistante (expressions) nom Assistant(e) des facultés de médecine, assistant(e) des hôpitaux, chef de clinique assistant, attaché assistant, médecins ayant des fonctions universitaires ou hospitalières sous l'autorité d'un professeur ou d'un chef de service. Assistant(e) maternel(le), personne, agréée par un organisme public, qui garde un ou plusieurs enfants à son domicile ou qui est employée par un organisme public ou privé pour garder des enfants en collectivité. Assistant(e) social(e), personne munie d'un diplôme d'État et chargée par un service social, public ou privé, de venir en aide aux personnes ayant des problèmes d'ordre moral, médical ou matériel, et de les conseiller sur les démarches administratives. ● assistant, assistante (synonymes) nom Personne qui en seconde une autre dans un travail.
Synonymes :
Personne qui assiste à une réunion, à une cérémonie
Synonymes :

assistant, ante
n.
d1./d Personne présente en un lieu. Les assistants applaudirent l'orateur.
d2./d Celui ou celle qui seconde qqn. Le premier assistant du metteur en scène. Les assistants d'un professeur de faculté. Maître assistant.
|| Assistant(e) social(e): personne dont le rôle est d'apporter une aide aux individus et aux familles dans le cadre des lois sociales.
|| Assistant technique: personne, agent appartenant à l'assistance technique.

⇒ASSISTANT, ANTE, part. prés. et subst.
I.— Part. prés. de assister1.
II.— Emploi subst.
A.— Gén. au masc. plur. Personne présente en un lieu déterminé, là où se déroule un événement. Des assistants émus, être au nombre des assistants :
1. Cette cérémonie se déroula au cours d'une revue à Châlons. J'embrassai de tout mon cœur le général de Langle après l'avoir décoré. Puis, dans la nuit qui tombait, les troupes défilèrent devant lui. Son attitude chevaleresque et digne émut tous les assistants, aussi bien les Français que les étrangers qui assistaient à cette scène : ...
JOFFRE, Mémoires, t. 2, 1931, p. 390.
SYNT. Les clameurs des assistants (A. FRANCE, L'Île des pingouins, 1908, p. 231); l'émotion contagieuse des assistants (AYMÉ, La Jument verte, 1933, p. 208).
Rem. D'apr. LITTRÉ, ne s'emploie qu'au plur. : ,,On dit un des assistants et non pas un assistant.`` Cependant on relève des emplois sing. au XXe s. Cf. figurer le seul assistant [à une messe] (DU BOS, Journal, 1928, p. 95).
B.— Subst. Personne qui aide quelqu'un dans l'exercice de ses fonctions en se tenant auprès de lui :
2. ... le greffier du tribunal dressera procès-verbal, qui sera signé tant par les parties (à moins qu'elles ne déclarent ne savoir ou ne pouvoir signer, auquel cas il en sera fait mention), que par les quatre assistans, le juge et le greffier.
Code civil, 1804, p. 55.
3. Voyons, tu aides Wilfrida, tu couds, tu brodes, tu travailles au ménage. Ça mérite un salaire, cela. Tu pourrais très bien demeurer chez nous comme une espèce de dame de compagnie, d'assistante, de... De tout ce que tu voudras.
VAN DER MEERSCH, L'Empreinte du dieu, 1936, p. 155.
4. L'INFIRMIÈRE. — (...) Nous partons en vacances!
CORTE. — Tout le monde?
L'INFIRMIÈRE. — Tout le monde : médecins, assistants, infirmières, techniciens, personnel de vestiaire, ouvriers, etc.
CAMUS, Un Cas intéressant, adapté de D. Buzzati, 1955, p. 699.
5. J'ai pu, d'autre part, prendre contact avec plusieurs secrétaires d'état, notamment avec M. Cordell Hull, des sous-secrétaires et assistants secrétaires d'état, ...
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, p. 655.
6. Les assistants de recherche spécialistes sont nommés par décision du directeur général du Centre national de la recherche scientifique...
Décret du 9 déc. 1959, art. 9, dernier alinéa, Journal Officiel du 15 déc. 1959.
SYNT. Donnant lieu à des appellations de métiers surtout dans les domaines universitaires, médicaux et paramédicaux. a) [Suivi d'adj.] Assistant dentaire, médical, technique (enseignement supérieur); assistante rurale, sanitaire (GIDE, Le Retour du Tchad, 1928, p. 898). b) [Suivi d'un compl. de nom] Assistant d'enseignement supérieur, d'observatoire, de laboratoire, de langues étrangères, des hôpitaux; assistante d'hygiène scolaire, d'usine, de la famille, de préventorium. c) [Suivi ou précédé d'un subst.] (avec trait d'union) Maître-assistant, assistant-dentiste. d) [Dans un syntagme verbal] Prendre un assistant salarié (DU BOS, Journal, 1927, p. 274); exercer des fonctions d'assistante (G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, les Maîtres, 1937, p. 62).
Rem. Emploi en appos. dans médecin assistant (des hôpitaux) (DUB.).
Spécialement
1. CIN. Assistant monteur, assistant-opérateur. ,,Technicien surveillant la mise au point de la caméra en fonction des déplacements`` (GITEAU 1970). Assistant réalisateur; assistant du son; assistant technique (GIRAUD 1956).
2. DR. DU TRAVAIL. Assistante sociale. ,,Personne diplômée, chargée, sous la surveillance de membres du corps médical, d'un service social public ou privé, touchant la santé, l'hygiène, le mieux-être et les loisirs des travailleurs, et généralement de la population tout entière`` (BARR. 1967). Assistante médico-sociale.
3. LITURG. Ecclésiastique qui seconde l'officiant :
7. S'il est, au contraire, prêtre, il célèbrera, dans un petit oratoire annexé à la cellule, une messe quotidienne et solitaire; il pourra, en d'autres termes, officier sans servant et sans assistant pour lui répondre.
HUYSMANS, L'Oblat, t. 1, 1903, p. 169.
Emploi en appos. Se dit des ecclésiastiques qui secondent un officiant. Évêques assistants; camériers assistants (E. et J. DE GONCOURT, Mme Gervaisais, 1869, pp. 80-81).
4. ORDRES RELIG. ,,Se dit dans certains ordres religieux de ceux qui sont établis pour aider le supérieur général dans les fonctions de sa charge`` (Ac. 1798). ,,Dans les couvens de filles, on appelle assistante, la religieuse qui, au défaut de la supérieure, en fait les fonctions`` (Ac.1798) :
8. Notre mère vicaire va venir, annonça la tourière au souffle ravi, comme si elle leur offrait une place gardée au paradis. — L'assistante de l'abbesse, expliqua Christine. C'est une charge que Marie remplit depuis deux ans.
MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 430.
Mère assistante (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 113.
C.— Rare. Personne qui aide, secourt une autre personne :
9. Telles sont les fonctions d'assistance qui, pour être bien remplies, supposent entre assistants et assistés des sentiments de solidarité, une certaine homogénéité intellectuelle et morale comme en produit aisément la pratique d'une même profession.
DURKHEIM, De la Division du travail soc., 1893, p. XXX.
Rem. On rencontre dans la docum. le néol. assistanat, subst. masc. ,,État légal des assistants hospitaliers`` (BARR. 1967). — P. ext., état légal des assistants dans l'enseignement supérieur. L'assistanat et la maîtrise (de conférences). 1re attest. 1967 (BARR.; suff. -at).
PRONONC. :[], fém. [-].
STAT. — Fréq. abs. littér. :639. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 951, b) 960; XXe s. : a) 1 010, b) 782.
BBG. — Archéol. chrét. 1924. — BAILLY-ROCHE 1967. — BACH.-DEZ. 1882. — BARB. Infl. 1919, p. 28. — BARR. 1967. — Bible 1912. — Canada 1930. — DUL. 1968. — Foi t. 1 1968. — GIRAUD 1956. — GITEAU 1970. — JAL 1848. — LAFON 1963. — MARCEL 1938. — Méd. Biol. t. 1 1970. — Mét. 1955. — PAG. 1969. — RÉAU-ROND. 1951. — VOYENNE 1967.

assistant, ante [asistɑ̃, ɑ̃t] n.
ÉTYM. 1372; p. prés. de assister.
———
I
1 N. m. pl. || Les assistants : les personnes qui assistent à qqch., les personnes présentes en un lieu. Assistance; auditeur, spectateur, témoin. || L'un des assistants. || La majorité des assistants. || Être parmi les assistants (dans l'assistance); compter au nombre des assistants. || Parmi les assistants, il y avait beaucoup de femmes.
1 Si la lyre de Mentor n'eût enlevé l'âme de tous les assistants (…)
Fénelon, Télémaque, 7.
2 Dehors, dans le préau, parmi les tombes, les assistants se répandent.
Loti, Ramuntcho, I, 4.
2 N. (même sens). || Il était le seul assistant, elle était la seule assistante à la réunion. || Il y avait à cette réunion féministe de nombreuses assistantes et quelques hommes; quelques assistants.
———
II (Av. 1604, relig.; extension de sens sous l'infl. de l'angl. assistant, au XVIIIe). Celui, celle qui assiste qqn pour le seconder. Adjoint, aide, auxiliaire.
REM. Le mot est rare en emploi général; il désigne des professions précises, qualifiées par un adj. (assistant technique, médical; assistant sanitaire…) ou par un compl. de nom (assistant des hôpitaux, d'enseignement supérieur, etc.) souvent sous-entendu.
2.1 Le plus souvent, tu travailles au ménage. Ça mérite un salaire, cela. Tu pourrais très bien demeurer chez nous comme une espèce de dame de compagnie, d'assistante, de… De tout ce que tu voudras.
Van der Meersch, l'Empreinte du dieu, 1936, p. 155, in T. L. F.
a Emplois spéciaux. Relig. Prêtre qui seconde l'officiant. || L'assistant du prêtre célébrant, officiant. || L'assistant de l'évêque consacrant.
3 Le prélat fait l'action de grâce; l'assistant répond amen.
Chateaubriand, le Génie du christianisme, t. I, I, 8.
Religieux, religieuse qui assiste le ou la supérieur(e) général(e) d'un ordre. || Corps des assistants. Assistance, I., 2. || Assistant du général des Jésuites. || L'assistante d'une abbesse.En appos. || La Mère assistante.
b Personne qui assiste un médecin, un chirurgien, un dentiste.Adj. || Médecin assistant.
4 On me retire deux assistants (dit le médecin principal) et l'on m'envoie triple besogne.
G. Duhamel, les Sept Dernières Plaies, 2.
c Vx. Personne qui assiste un professeur.Mod. Dans l'enseignement supérieur, Enseignant non pourvu du doctorat, de grade inférieur à celui de maître-assistant ( Assistanat). || Il est assistant de fac, en fac. || Elle est assistante à Jussieu.
Dans l'enseignement secondaire, Enseignant de nationalité étrangère adjoint aux professeurs de langues vivantes (cf. lecteur, dans l'enseignement supérieur).
4.1 Mes travaux ? Je n'ai encore rien pu entreprendre. L'année prochaine peut-être. Ce sera sans doute ma seule planche de salut : un poste d'assistante en Fac.
Yanny Hureaux, la Prof, p. 128.
d Assistant de laboratoire. || Assistant de recherche ( Chercheur).
5 Voilà, mon petit père, ce que sont les véritables assistants de laboratoire. Les autres sont des tâcherons, des hommes de peine ou, si tu préfères, de simples salariés.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, VIII, 4.
e N. f. || Assistante sociale : fonctionnaire féminine chargée de diverses missions touchant l'assistance, l'hygiène, la santé publique. || Diplôme d'assistante sociale. || Assistante médico-sociale. || Assistante visiteuse.
6 Le plus souvent, l'installation et la multiplication de centres de plan familial se heurtent à un manque de moyens : de médecins, d'infirmières, d'assistantes visiteuses, de matériel…
A. Sauvy, Croissance zéro ?, p. 224.
f (Dans les professions de l'audio-visuel). || Assistant, assistante du metteur en scène, du réalisateur. || Assistant à la réalisation, assistant réalisateur.Assistant, assistante du son : technicien, technicienne chargé(e) du son, au cinéma.Assistant monteur, assistante monteuse. || Assistant opérateur.Assistant, assistante de production (radio, télévision).
tableau Noms de métiers.
DÉR. Assistanat.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • assistant — as‧sis‧tant [əˈsɪstnt] noun [countable] JOBS 1. also shop assistant or sales assistant someone who sells things in a shop; = sales clerk …   Financial and business terms

  • assistant — n Assistant, helper, coadjutor, aid, aide, aide de camp all denote persons who take over part of the duties of another, especially in a subordinate capacity. Assistant is applicable to a person who meets this description, regardless of the status …   New Dictionary of Synonyms

  • assistant — assistant, ante (a si stan, stan t ) adj. 1°   Qui assiste. Il se dit particulièrement des ecclésiastiques qui, dans les messes solennelles, assistent le célébrant à l autel. Être assistant, servir de prêtre assistant.    S. m. L assistant, le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Assistant — As*sist ant, a. [Cf. F. assistant, p. pr. of assister.] 1. Helping; lending aid or support; auxiliary. [1913 Webster] Genius and learning . . . are mutually and greatly assistant to each other. Beattie. [1913 Webster] 2. (Mil.) Of the second… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • assistant — ASSISTANT, ANTE. adj. Qui est présent en un tel lieu. Il y avoit tant de Prêtres assistans à l Autel. Les Evêques assistans. Le premier, le second Evêque assistant.Assistant, s emploie souvent substantivement. Tous les assistans furent édifiés.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • assistant — Assistant. s. m. v. Celuy qui est present. Il pria tous les assistants. un grand nombre d assistants. Il se dit de aussi ceux qui ont quelque fonction dans une ceremonie, dans un sacre. Les Evesques assistants. il y avoit tant d assistants à l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Assistant — As*sist ant, n. 1. One who, or that which, assists; a helper; an auxiliary; a means of help. [1913 Webster] Four assistants who his labor share. Pope. [1913 Webster] Rhymes merely as assistants to memory. Mrs. Chapone. [1913 Webster] 2. An… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • assistant — I noun abettor, accessory, accomplice, adiutor, adiutrix, adjutant, adjuvant, advocate, agent, aide, aide de camp, aider, apprentice, associate, backer, champion, clerk, coadjutor, coaid, collaborator, colleague, confederate, confrere, cooperator …   Law dictionary

  • assistant — → asistente, 2 …   Diccionario panhispánico de dudas

  • assistant — [n] helper abettor, accessory, accomplice, adherent, adjunct, aide, ally, appointee, apprentice, associate, attendant, auxiliary, backer, backup*, coadjutant, coadjutor, collaborator, colleague, companion, confederate, cooperator, deputy, fellow… …   New thesaurus